Guide du thé

10 conseils pour lutter contre le cholestérol

10 conseils pour lutter contre le cholestérol

Votre analyse de sang a montré que votre taux de « mauvais » cholestérol avait franchi la limite ? Pas de panique ! Alimentation, style de vie… Voici 10 conseils à adopter pour le faire baisser et vous garder en pleine forme, et notamment comment les bienfaits du thé peuvent vous y aider.

 

1. Faites la chasse aux « mauvaises » graisses

Dans l’assiette, limitez les graisses saturées, associées à un taux plus élevé de mauvais cholestérol (LDL cholestérol) et facteurs de risque de maladies coronariennes. On recommande de restreindre leur consommation à 35% des apports nutritionnels conseillés en lipides. Haro donc sur le beurre, les viandes les plus grasses (mouton, agneau, bœuf, porc), le fromage, la charcuterie (saucisses, hamburgers), le lait et les produits laitiers entiers. Sans oublier certaines graisses d’origine végétale, riches en acides gras saturés, comme l’huile de coco, ou l’huile de palme ou les acides gras trans issus de matières grasses partiellement hydrogénées qui font grimper le mauvais cholestérol.

 

2. Profitez des bienfaits du thé

Les vertus du thé sur la santé sont connues en Chine depuis des siècles. Et pour cause ! Le thé pu-ehr est riche polyphénols et théaflavines. Le thé pu-erh Hao Ling des Thés de la Pagode a ainsi fait l’objet d’une étude en collaboration avec l’INRA (Institut National de la Recherche Agronomique), permettant d’évaluer les effets bienfaisants des thés pu-erh composant Hao Ling sur l’accumulation de lipides en diminuant leur absorption intestinale, et donc sur la diminution de cholestérol. Les résultats ont confirmé ce que les populations asiatiques avaient constaté de façon empirique : la consommation de thé pu-ehr réduit le taux de cholestérol.

 

3. Privilégiez les graisses insaturées

Remplacez les graisses saturées d’origine animale par des graisses poly ou mono insaturées qui abaissent le cholestérol total et le LDL cholestérol. On les trouve dans l’huile de colza, d’olive, de noix ou de pépins de raisin. Faites aussi la part belle aux poissons gras, type maquereau, saumon, sardine, hareng, qui sont de plus une bonne source d’oméga-3.

 

4. Bougez 

La pratique d’une activité physique régulière joue un rôle favorable sur le cholestérol : elle fait baisser le cholestérol total, diminue le taux de « mauvais » cholestérol et fait grimper celui du bon (HDL cholestérol). Le bon rythme ? Idéalement, 30 minutes par jour de course à pied, natation, vélo ou marche rapide.

 

5. Mettez des fibres au menu

Un régime riche en fibres, particulièrement en fibres solubles (pectine des fruits, mucilage, gommes) est reconnu pour faire chuter le taux de cholestérol sanguin et le taux de mauvais cholestérol. Leur secret ? Elles freinent l’absorption du cholestérol au niveau intestinal en formant une sorte de « gel » en présence d’eau. Optez pour les fruits et légumes qui en contiennent le plus : carotte, asperge, courgette, pamplemousse, poire, pêche, haricots verts ou fruits rouges sans oublier le son d’avoine, l’orge, les légumineuses ou les fruits secs (pruneau, figue).

 

6. Faites le plein de fruits et légumes colorés

Les fruits et légumes de couleurs (carotte, poivron, potiron, chou rouge, tomate, chou, salade, blette, kiwi, agrumes…) sont riches en fibres et en antioxydants, véritables boucliers anti-cholestérol. Mettez-les au menu à chaque repas !

 

7. Stoppez le tabac

La fumée de cigarette agit négativement sur le cholestérol. Elle abaisse le taux de bon cholestérol sanguin et accroît l’inflammation au niveau des plaques d’athérosclérose avec le risque de formation caillot au niveau d’une artère.

 

8. Faites provision d’amandes

Les fruits oléagineux (amande, noix, pistache…) sont riches en acides gras insaturés, en acides aminés et en antioxydants. Ils contiennent aussi des vitamines et des sels minéraux indispensables. Grignoter chaque jour une poignée de ces fruits à coques (30 grammes environ) contribue à faire chuter le taux de mauvais cholestérol.

 

9. Diminuez les aliments riches en cholestérol

Le cholestérol est fabriqué principalement par le foie mais il aussi présent naturellement dans certains aliments. Si votre taux de cholestérol a tendance à s’élever, mieux vaut limiter la consommation d’œufs (c’est le jaune qui contient du cholestérol) à deux par semaine, sous toutes leurs formes (attention : les gâteaux et biscuits en contiennent !), de beurre à 10 g/jour, et éviter les abats (cervelle, foie et rognons) qui en contiennent énormément.

 

10. Détressez !

Notre réponse au stress affecterait notre niveau de cholestérol, sans compter l’impact négatif du stress sur les vaisseaux sanguins c’est en tous cas ce que suggèrent plusieurs études*. Pour vous sentir mieux, tournez-vous vers les techniques de respiration, relaxation ou méditation qui ont fait leurs preuves pour réduire l’anxiété.

 


* Sources :

– « Associations Between Acute Lipid Stress Responses and Fasting Lipid Levels 3 Years Later, » Andrew Steptoe, D.Sc., and Lena Brydon, Ph.D., University College London; Health Psychology, Vol. 24, No. 6.

“The relationship between job stress and dyslipidemia” Scand J Public Health March 2013 vol. 41 no. 2 142-149

 

Les produits associés à cet article :

Hao Ling 30 infusettes

Hao Ling 30 infusettes

Thé pu-erh pour aider à réguler son cholestérol

20,50 € 18,45 €
Hao Ling 90 infusettes

Hao Ling 90 infusettes

Thé pu-erh pour aider à réguler son cholestérol

44,85 € 38,10 €

Lire aussi sur le même thème

produits certifiés agriculture biologique Produits certifiés Agriculture Biologique produits certifiés agriculture biologique
Paiment en ligne sécurisé Paiment en ligne sécurisé
Livraison rapide Livraison rapide
Service clients Service clients : 01 48 04 54 07
Votre offre courrier
Vous avez reçu un code personnel
Nous suivre
Sur les réseaux sociaux
Inscrivez-vous à la Newsletter
Pour recevoir nos offres, promotions...

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.