Guide du thé

Hao Ling, un thé antioxydant qui protège le foie

Hao Ling, un thé antioxydant qui protège le foie

Le thé, deuxième boisson la plus consommée au monde après l’eau, regorge de bienfaits. Les résultats d’une étude récente ont mis en évidence l’action positive du thé Hao Ling sur les lipides sanguins et son rôle protecteur du cœur et des vaisseaux. Mais ce n’est pas sa seule propriété. Le thé antioxydant Hao Ling, par sa richesse en polyphénols, contribue à protéger les cellules du foie de la stéatose hépatique. Plus communément appelée NASH, c’est une maladie qui prédispose à des atteintes du foie.

 

Le foie, un organe indispensable

Le foie, organe le plus volumineux du corps humain, assure différentes fonctions essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. C’est la véritable usine de notre corps. Il traite et transforme les nutriments et les composés toxiques venant de l’intestin, pour qu’ils soient facilement utilisables par les cellules du corps.

Il  intervient notamment dans :

  • Le métabolisme des lipides

Pour commencer, le foie joue un rôle fondamental dans la régulation du taux de cholestérol et des triglycérides. Il synthétise et dégrade la majorité du cholestérol, un constituant majeur des membranes cellulaires mais aussi le précurseur des hormones stéroïdiennes, de la vitamine D et des acides biliaires. Au niveau des cellules du foie, le cholestérol stocké sera utilisé pour synthétiser les sels biliaires, incorporé aux lipoprotéines LDL et HDL ou éliminé dans la bile.

  • Le métabolisme des glucides

Les cellules hépatiques stockent des glucides sous forme de glycogène. En cas de besoin énergétique, le glycogène est catabolisé en glucose et libéré dans la circulation sanguine pour fournir une énergie rapide. En dehors des repas, le foie permet ainsi de maintenir constant le taux de sucre.

  • La synthèse des protéines du sang

Les cellules du foie synthétisent la majorité des protéines sanguines comme l’albumine, l’hémoglobine. Il synthétise également les facteurs de coagulation et les lipoprotéines, permettant le transport des lipides dans le sang.

  • La détoxification de l’organisme

Aussi, le foie est un organe émonctoire, une sorte de filtre qui assure la dégradation de composés toxiques  en composés non toxiques pour l’organisme.

  • La digestion

Enfin, le foie produit de la bile, un liquide qui intervient dans la digestion des graisses et le transport des composés liposolubles.

 

Hao Ling, thé antioxydant avec des effets bienfaisants sur les hépatocytes : les cellules du foie

Les résultats d’une étude récente sur la consommation régulière de Hao Ling, un thé Pu-erh du Yunnan riche en polyphénols antioxydants (théaflavines, catéchines) n’a pas seulement montré ses atouts sur la santé du cœur et des vaisseaux mais également que le thé vert contenu dans ce grand cru contribue à protéger les cellules du foie lorsqu’elles sont soumises à un stress oxydatif.

L’étude a également permis de montrer qu’un extrait de thé antioxydant Hao Ling préservait aussi les mitochondries, les centrales énergétiques des cellules, du stress oxydatif. Outre cette protection contre le stress oxydatif, une étude antérieure avait permis de mettre en lumière que le thé antioxydant Hao Ling permettait de diminuer l’accumulation  des  lipides  dans  les  cellules  du  foie. Or une trop grande présence de lipides dans les hépatocytes peut conduire à la stéatose hépatique non alcoolique.

 

Qu’est-ce que la stéatose hépatique non alcoolique ?

La stéatose hépatique est l’accumulation excessive de lipides (triglycérides) dans les cellules du foie. On associe généralement cette maladie fréquente (25% de la population) à une surcharge pondérale ou au diabète de type II. L’accumulation de lipides au niveau du foie peut, dans 20% des cas, induire une inflammation (la stéato-hépatite non alcoolique), voire favoriser l’apparition d’une cirrhose.

Ainsi, on voit ainsi tout l’intérêt de protéger cet organe essentiel à notre corps. Il faut pour cela favoriser une alimentation variée et équilibrée, éviter bien sûr les graisses et l’alcool en quantités trop importante, et faire le plein d’antioxydants, grâce aux fruits, légumes, et au thé.