Guide du thé

Thé et cholestérol : Hao Ling, la boisson idéale du cœur !

Thé et cholestérol : Hao Ling, la boisson idéale du cœur !

Le thé est connu depuis des millénaires en Asie pour ses vertus sur le corps et l’esprit. Une étude clinique* vient de confirmer scientifiquement l’action protectrice du thé cholestérol Hao Ling sur le cœur et les vaisseaux grâce à son action sur les lipides sanguins. Nos explications.

 

A quoi sert le cholestérol ?

Il a bien mauvaise réputation. Pourtant, le cholestérol est essentiel pour rester en bonne santé. En effet, il est l’un des principaux constituants de nos membranes cellulaires et joue un rôle indispensable dans la fabrication de certaines hormones. Mais ce n’est pas tout, il est aussi indispensable pour la digestion et la production des acides biliaires.

La condition pour qu’il n’impacte pas notre santé ? Ne pas en avoir de trop. Lorsque le taux sanguin de cholestérol grimpe exagérément, les vaisseaux sanguins peuvent se boucher et provoquer des complications cardiaques ou cérébrales.

 

Cholestérol HDL, cholestérol LDL, apolipoprotéines… Comment s’y retrouver ?

Les lipides (cholestérol, triglycérides…) sont véhiculés dans le sang grâce à des transporteurs : les lipoprotéines. Il en existe de deux sortes : les HDL et les LDL.

  • Les HDL (high density lipoprotein) transportent une partie du cholestérol, des cellules vers le foie, participant ainsi au nettoyage de l’excédent graisseux des vaisseaux. Plus on a de HDL-cholestérol, moins le risque de boucher les vaisseaux sanguins (ce qu’on appelle l’athérosclérose) est élevé. Dans le langage courant, le complexe HDL-cholestérol est appelé « bon cholestérol »
  • A l’inverse, les LDL (low density lipoprotein) transportent le cholestérol vers les tissus de l’organisme et vers les parois des vaisseaux sanguins. Ainsi, plus le taux de LDL-cholestérol est élevé, plus la probabilité d’athérosclérose est importante. Dans le langage courant, le complexe LDL-cholestérol est appelé « mauvais cholestérol »
  • Les lipoprotéines sont composées d’une fraction protéique appelée « apolipoprotéine ». Ces apolipoprotéines étant elles-mêmes constituées d’un assemblage de protéines. Parmi les dizaines d’apolipoprotéines existantes, l’apolipoprotéine A1 est l’apolipoprotéine retrouvée majoritairement dans les particules d’HDL-cholestérol. Cette apolipoprotéine joue un rôle essentiel dans le transport du cholestérol des cellules au foie. Lorsqu’un dosage sanguin révèle que son taux baisse, c’est signe que des plaques graisseuses risquent de se déposer sur les vaisseaux et les boucher. A l’inverse, leur augmentation est le signe que les vaisseaux sont protégés car le cholestérol est bien transformé par le foie.
  • L’apolipoprotéine B est quant à elle l’apolipoprotéine majeure du LDL-cholestérol. On la retrouve également dans les lipoprotéines associées aux triglycérides. Sa présence dans le sang permet le transport du cholestérol vers les tissus (et les vaisseaux). Une élévation de son taux est le signe d’une augmentation du risque cardiovasculaire. Un taux bas en revanche traduit un risque faible.

 

Et les triglycérides ?

Les triglycérides sont des lipides stockés au sein des cellules graisseuses adipocytes. Ils constituent une réserve d’énergie pour l’organisme. Ils proviennent de la transformation des sucres rapides et de l’alcool par le foie. Ils sont aussi absorbés par l’intestin grêle à partir des graisses animales de l’alimentation. Un excès de triglycérides sanguins est associé à une augmentation du risque cardiovasculaire (infarctus du myocarde, thrombose, accident vasculaire cérébral…).

 

Qu’a révélé en détail l’étude clinique sur le thé Hao Ling* ?

L’étude en double aveugle versus placebo a été menée conjointement par le Centre d’investigation clinique (CEN Expérimental) de Dijon et le Professeur Maixent de l’université de Poitiers. Elle a révélé en 2016 que boire du thé Hao Ling quotidiennement permet de normaliser les taux de lipides sanguins chez des patients souffrant d’hypercholestérolémie modérée et, plus largement, qu’il contribue à la protection cardiovasculaire des personnes. Plus spécifiquement, les chercheurs ont mis en évidence qu’en buvant quotidiennement du thé Hao Ling, les triglycérides sanguins et le « mauvais » cholestérol en excès diminuent, tandis que le « bon cholestérol »  a tendance à augmenter.

Pour arriver à ces conclusions, ils ont dosé des lipides sanguins précis, à savoir :

  • le cholestérol total
  • le LDL et le HDL cholestérol
  • les triglycérides
  • les apolipoprotéines A1 et B

Dès le 1er mois, les apolipoprotéines A1 (qui concernent le bon cholestérol) ont augmenté chez les buveurs de thé Hao Ling. Au 3ème mois, ce résultat s’est confirmé et les chercheurs ont noté que les apolipoprotéines B associées au mauvais cholestérol avaient baissé chez les buveurs de thé, améliorant le rapport entre cholestérols LDL et HDL, de même que les valeurs des triglycérides. Le thé Hao Ling est ainsi notre meilleur allié pour réduire le mauvais cholestérol grâce à son action cardioprotectrice.

 

* étude menée par le Professeur Allaert de l’université de Dijon et le Professeur Maixent de l’université de Toulon-Sud Var.

Les produits associés à cet article :

Hao Ling 30 infusettes

Hao Ling 30 infusettes

Thé pu-erh pour aider à réguler son cholestérol

20,50 € 18,45 €
Hao Ling 90 infusettes

Hao Ling 90 infusettes

Thé pu-erh pour aider à réguler son cholestérol

44,85 € 38,10 €

Lire aussi sur le même thème

produits certifiés agriculture biologique Produits certifiés Agriculture Biologique produits certifiés agriculture biologique
Paiment en ligne sécurisé Paiment en ligne sécurisé
Livraison rapide Livraison rapide
Service clients Service clients : 01 48 04 54 07
Votre offre courrier
Vous avez reçu un code personnel
Nous suivre
Sur les réseaux sociaux
Inscrivez-vous à la Newsletter
Pour recevoir nos offres, promotions...

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.