Guide du thé

Histoire du thé : les théiers sauvages du Triangle d’Or du thé

Histoire du thé : les théiers sauvages du Triangle d’Or du thé

L’histoire du thé est millénaire. Tout d’abord sauvage, l’Homme a appris à connaître cette plante pour pouvoir la cultiver. Retraçons ensemble les origines du théier et de sa culture.

 

Le berceau du théier

L’apparition sur Terre du théier, de son nom botanique Camellia Sinensis, signifiant littéralement « Camélia de Chine », est datée aux alentours de 60 millions d’années avant notre ère. Il prendrait ses racines aux sources du fleuve Irrawaddy dans un triangle formé par le Yunnan en Chine, le nord-est de l’Inde, la Birmanie et le Tibet. Il se serait ensuite répandu naturellement en suivant les cours d’eau et donnant alors 3 variétés principales : sinensis, assamica et cambodiensis. De nos jours, on trouve encore des théiers sauvages âgés entre 800 et 1 000 ans, notamment dans la région du Yunnan.

 

Du théier sauvage au théier cultivé

La consommation du thé par l’homme remonte à des millénaires. Si la culture des théiers n’était pas encore maîtrisée à cette époque, les ethnies sur place consommaient déjà les feuilles de thés cueillies à même les théiers sauvages, sans même les transformer.

La culture du thé reste néanmoins très ancienne et les premiers écrits décrivant la culture et la préparation du thé remontent à plus de 1 200 ans. Lu Yu, considéré comme le premier Grand Maître de Thé, a été le premier à consacrer un ouvrage sur sa culture et ses pratiques « Le Classique du Thé » en l’an 780 après JC. Il y décrit la localisation des théiers, leur culture et la consommation.

D’autres prirent la suite de Lu Yu en écrivant des études sur le thé qui nous ont permis de comprendre sa domestication par l’Homme. Originellement sauvage, sa culture est aujourd’hui maîtrisée en utilisant le clonage (par exemple avec le bouturage) ou des graines. Mais à l’époque, la technique du marcottage était notamment utilisée.

Cette technique consiste à courber une branche afin qu’elle rentre en contact avec le sol et que se développent des racines. Le lien avec la plante « mère » est alors rompu et un nouvel arbre commence à pousser.

Au fil du temps, les Hommes ont aussi appris à identifier les meilleures conditions géographiques, la taille optimale et l’environnement des théiers pour une qualité et des propriétés aromatiques en constante amélioration.

Les produits associés à cet article :

Thé Noir Yunnan 100g

Thé Noir Yunnan 100g

Un savoureux parfum de miel et de notes florales

7,45 € 6,70 €
Hao Ling 30 infusettes

Hao Ling 30 infusettes

Thé pu-erh pour aider à réguler son cholestérol

21,10 € 18,95 €

Lire aussi sur le même thème

Produits certifiés Agriculture Biologique
Paiment en ligne sécurisé
Livraison rapide
Service clients : 01 48 04 54 07
Votre offre courrier
Vous avez reçu un code personnel
Nous suivre
Sur les réseaux sociaux
Inscrivez-vous à la Newsletter
Pour recevoir nos offres, promotions...

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.