Guide du thé

Le thé pour faciliter le transit intestinal

Le thé pour faciliter le transit intestinal

Le transit intestinal, dernière étape de la digestion, est parfois mis à rude épreuve. Pour faciliter le transit intestinal et lutter contre la constipation, une bonne hygiène de vie et une alimentation riche en fibres sont indispensables. Vous pouvez aussi profiter du coup de pouce de certaines plantes, recommandées contre la constipation. Parmi les plus efficaces pour améliorer un transit intestinal lent : le thé vert et la guimauve. Voici leurs secrets.

 

Qu’est-ce qui perturbe le transit intestinal ?

Si le stress, le manque d’activité physique, les changements de rythme de vie ou l’anxiété sont souvent pointés du doigt, ils ne sont pas les seuls facteurs de constipation. Une alimentation inadaptée, une trop faible consommation de fibres et une hydratation insuffisante sont également incriminés dans un transit intestinal lent.

 

En quoi consistent les problèmes de transit ?

Inconfort, sensation de ballonnements, lourdeurs… Les troubles du transit sont fréquents. En particulier, la constipation, qui toucherait une personne sur cinq en France, et en majorité les femmes. En effet, plus d’une femme sur deux entre 45 et 65 ans se plaint de ballonnements et/ou de constipation. Et pourtant, les problèmes de transit intestinal lent, souvent tabous, sont peu abordés même avec les professionnels de santé. Pourtant, avec de bonnes habitudes et quelques traitements naturels, on obtient déjà des améliorations significatives chez la plupart des gens.

 

Comment faciliter le transit intestinal naturellement et digérer plus rapidement ?

  • Boire beaucoup… dont du thé vert

Une bonne hydratation est le premier réflexe à adopter pour lutter contre la constipation. Ce n’est pas pour rien s’il faut s’obliger à boire au moins 1,5 litre par jour. Le thé, les infusions et les soupes entrent dans le décompte, même s’ils ne se substituent pas entièrement à l’eau.

Outre le fait qu’il hydrate l’organisme, le thé vert participe à la régulation de la santé du côlon (partie du gros intestin situé juste avant le rectum) et de la flore intestinale. A la différence d’un laxatif, il n’accélère pas le transit intestinal mais vise à la reprise d’un transit normal. Comment ? En stimulant les bactéries bénéfiques aux intestins et à une bonne digestion. Cet effet sur le transit est dû à sa composition, en particulier à sa richesse en catéchines, une classe d’antioxydants de la famille des flavonoïdes. Ces précieux composés luttent contre le vieillissement cellulaire et aident à réguler les fonctions intestinales. Une tasse de thé vert (200 ml) peut en apporter 300 à 400 mg, c’est l’une des plantes comestibles les plus riches en antioxydants !

  • Profiter des bienfaits de la guimauve

Les feuilles de guimauve (Althaea officinalis) sont idéales pour aider à réguler le transit en douceur. Elles contiennent des mucilages. Ce sont des substances végétales formant une sorte de gel en présence d’eau. Les mucilages ont des propriétés reconnues sur le transit intestinal. Ainsi, les mucilages gonflent au contact de l’eau et amollissent les aliments à digérer en piégeant l’eau qu’ils contiennent. Cela va ainsi faciliter le transit.

C’est pour toutes ces vertus que les Thés de la Pagode ont choisi d’associer le thé vert et la guimauve dans le thé Guò Jìng pour allier plaisir et santé et vous aider à retrouver un transit normal. Enfin, et pour que sa dégustation soit un vrai plaisir, le thé vert a été parfumé avec des fleurs fraîches de jasmin.