Guide du thé

Thé et antioxydants : les catéchines du thé vert

Thé et antioxydants : les catéchines du thé vert

On sait que le thé, et notamment le thé vert, possède des vertus sur le corps et l’esprit. Et pour cause ! La feuille de thé ne totalise pas moins de 350 constituants. Elle renferme surtout une classe d’antioxydants, les catéchines, aux nombreux effets bénéfiques. Focus sur ces précieuses substances.

 

Différents taux de catéchines

En exposant brièvement à la chaleur (sèche ou humide) les feuilles de thé tout juste cueillies, on stoppe leur oxydation. Ce procédé permet d’obtenir un thé vert à la saveur délicate et la couleur jaune pâle. Il préserve également les catéchines, des substances de la classe des flavonoïdes (famille des polyphénols) aux propriétés antioxydantes. Ainsi, elles représentent au moins un tiers de la matière sèche.

Dans le thé noir, au contraire, l’oxydation (ou « fermentation ») provoque le noircissement des feuilles et transforme les catéchines en d’autres composés, qui lui confèrent une couleur tirant sur le rouge. C’est la raison pour laquelle le thé noir ne contient que 5 à 10% de catéchines. Par transformation chimique, les catéchines dans le thé noir et le thé pu-ehr deviennent des théaflavines et des théarubigènes, des polyphénols aux multiples bienfaits.

 

Des quantités variables selon la cueillette

Pour obtenir un thé vert de qualité, riche en catéchines, il est préférable de pratiquer la cueillette impériale ou la cueillette fine des feuilles de thé. Elle consiste à ne prélever que le pekoe (bourgeon) et la première feuille ou les deux premières feuilles qui concentrent la majorité des antioxydants du thé.

Autre facteur influençant le taux de catéchines : les saisons. Pour en avoir le maximum, mieux vaut pratiquer la cueillette de fin avril à mi-mai. La teneur en catéchines d’une feuille de thé avoisine alors les 30% à 40%, ce qui correspond à environ 300-400 mg après infusion !

 

4 sortes de catéchines

La famille des catéchines est complexe. La catéchine principale du thé vert est l’épigallocatéchinegallate (EGCG). Elle représente 10 à 15% de la matière sèche du thé vert. A titre de comparaison, on en trouve seulement 4 à 5% dans le thé noir. Il y a aussi du gallate d’épicatéchine (ECG) de l’ordre de 3 à 10%, de l’épigallocatéchine (EGC) et de l’épicatéchine (EC). Ces catéchines sont réputées pour leur pouvoir antioxydant. En tête ? L’EGCG et l’EGC qui devancent la vitamine C et la vitamine E selon des études réalisées in vitro.

 

Bienfaits du thé vert et de ses catéchines

  • Alliées minceur

Grace à sa richesse en catéchines, le thé vert est la boisson idéale pour aider à maintenir son poids de forme . Ces substances antioxydantes participent à donner un petit coup de fouet à nos dépenses énergétiques, augmentant ainsi la thermogenèse et la perte d’énergie. En outre, les catéchines du thé vert aident à détoxifier l’organisme et agissent aussi sur les enzymes (phosphodiestérases) du foie pour contribuer à éliminer les graisses. Et si vous alliez en plus thé et activité sportive, l’oxydation des acides gras du foie est renforcée !

  • Coupe-faim naturel

Rien de mieux qu’une ou deux tasses de thé vert pour combler un petit creux en milieu de journée et éviter les grignotages. En effet, selon plusieurs études, l’EGCG associée à la théine du thé vert agirait sur la régulation de l’appétit.

  • Protectrices du système cardiovasculaire

Les réactions d’oxydation (stress oxydatif) dans notre corps sont associées aux maladies chroniques telles que les maladies cardiovasculaires. Les catéchines du thé vert aident à limiter l’apparition de ces maladies.

  • Protectrices des dents

L’épigallocatéchine gallate (EGCG) et l’épicatéchine gallate (ECG), principales catéchines du thé vert, combattraient la formation de la plaque dentaire. Bonus, le thé vert renforcerait aussi l’émail des dents et préviendrait la maladie parodontale*.

Les catéchines du thé n’ont pas encore dévoilé tous leurs secrets, mais vous l’aurez compris : le thé n’est pas seulement une boisson plaisir, c’est aussi une plante aux vertus reconnues. Et comme le dit ce vieil adage chinois : « Boire un thé tous les jours éloigne le médecin pour toujours. »

 


* Inhibitory effects of green tea polyphenols on the production of a virulence factor of the periodontal-disease-causing anaerobic bacterium Porphyromonas gingivalis, 2004