Guide du thé

Kenya, Turquie, Argentine… : les nouveaux pays de production de thé

Kenya, Turquie, Argentine… : les nouveaux pays de production de thé

Grandes régions de production de thé, les pays d’Asie sont emblématiques cette boisson millénaire, dont ils sont le berceau. Néanmoins, le thé se cultive aussi dans d’autres régions du monde. Aujourd’hui, nous vous emmenons au Kenya, en Turquie et en Argentine à la découverte des nouveaux pays producteurs de thé  !

Le Kenya, 3ème producteur de thé au monde

Souvent peu associé à la culture du thé, le Kenya est pourtant l’un des plus grands producteurs de thé au monde. 3ème producteur mondial en 2012, il est le premier producteur de thé en Afrique.

Introduite par les Britanniques au début du XXème siècle, la production de thé s’y est rapidement développée pour devenir, avec le café, l’une des principales sources de revenu du pays. Souvent situés dans des hauts plateaux ou à flanc des montagnes, les théiers sont aussi principalement présents à l’Ouest du pays entre le lac Victoria et le Mont Kenya, dont le climat se prête bien à la culture du thé.

Faible producteur de thé vert (10% de sa production), le Kenya offre en revanche des thés noirs aux notes boisées et dont les feuilles ont la particularité d’être très foncées. Avec une grande production de thé noir, le Kenya cultive des thés bien connus comme celui, dense et rond, de la plantation de Marynin.

La Turquie, un développement rapide de la production de thé

Venu de Géorgie au début du XXème siècle, le thé s’est très vite développé en Turquie pour devenir, à partir des années 1940, un produit largement cultivé. Aujourd’hui 5ème producteur au monde, la Turquie cultive 5% de la production de thé mondiale.

Principalement situé en plaines et sur des collines, le thé turc pousse en grande quantité à l’Est de la Mer Noire, en altitude, notamment dans la province de Rize. On y fait trois récoltes de thé par an entre mai et octobre (mai, juillet, septembre souvent).

Exporté dans 25 pays dont plusieurs en Europe, le thé turc est aussi largement consommé localement. En effet, les Turcs comptent parmi les premiers consommateurs de thé avec 6,9 kg par an et par habitant.

Fortement influencée par sa position stratégique de carrefour entre l’Orient et l’Occident, la Turquie a conservé le mode de préparation du thé « à la russe » avec un samovar. Conservant l’eau chaude plusieurs heures, il permet de consommer le thé tout au long de la journée en ajoutant de l’eau chaude au fur et à mesure à un thé très fortement infusé.

L’Argentine, pas seulement productrice de maté

Productrice de près de 100 000 tonnes de thé en 2012, l’Argentine offre aujourd’hui près de 2% de la production de thé mondiale. Cultivé au Nord du pays, du côté du Brésil, le thé d’Argentine bénéficie, notamment dans la région de Corrientes, de la fertilité de la terre rouge ainsi que des pluies fréquentes pour se développer. Egalement cultivé dans la région de Misiones, région aussi connue pour son maté, le thé argentin est souvent utilisé pour des mélanges de thés.

Les produits associés à cet article :

Maté Menthe-Citron 100g

Maté Menthe-Citron 100g

L'infusion tonifiante & désaltérante venue d'Argentine

8,40 € 7,55 €
Sveltaé 30 sachets

Sveltaé 30 sachets

Thé Vert, Maté & Guarana pour accompagner un régime

19,50 €

Lire aussi sur le même thème

produits certifiés agriculture biologique Produits certifiés Agriculture Biologique produits certifiés agriculture biologique
Paiment en ligne sécurisé Paiment en ligne sécurisé
Livraison rapide Livraison rapide
Service clients Service clients : 01 48 04 54 07
Votre offre courrier
Vous avez reçu un code personnel
Nous suivre
Sur les réseaux sociaux
Inscrivez-vous à la Newsletter
Pour recevoir nos offres, promotions...

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.