Guide du thé

Le thé vert et les articulations

Le thé vert et les articulations

Plus d’un Français sur trois serait touché par des douleurs articulaires. L’âge, les traumatismes, la sédentarité, une alimentation déséquilibrée… mettent à mal nos articulations. Pour des articulations en forme, profitez des bienfaits du thé vert, et misez sur les plantes alliées de vos articulations. Mais ce n’est pas tout ! Pour préserver votre confort articulaire, adoptez aussi de bons réflexes.

Pourquoi les articulations peuvent-elles devenir douloureuses ?

Une articulation relie deux os et assure la mobilité de l’un par rapport à l’autre. Acteurs principaux du système articulaire : le cartilage, qui facilite le glissement des os entre eux, et le liquide synovial fabriqué par la membrane entourant l’articulation, qui a pour rôle de nourrir et lubrifier les articulations. Autres éléments de l’articulation : les ligaments qui la stabilisent, et les muscles qui assurent son soutien. Quand un des composants de l’articulation est atteint (sous l’effet du vieillissement, d’un choc, d’une infection, d’une inflammation…) la douleur s’installe, souvent intensifiée par les mouvements. Elle est souvent associée à une rougeur, de la chaleur et un gonflement de l’articulation en cas d’inflammation.

La réaction inflammatoire au niveau de l’articulation déclenche une cascade de réactions cellulaires complexes. Cela se traduit par la production de molécules spécifiques appelées « médiateurs de l’inflammation ». Certains ont une action pro-inflammatoire, tandis que d’autres agissent comme anti-inflammatoires. Quand il y a déséquilibre entre ces deux formes, l’inflammation devient chronique, et les tissus sont détruits. Les radicaux libres appartiennent à la famille des médiateurs de l’inflammation. A forte dose, ils peuvent être oxydatifs et dégrader les tissus articulaires. C’est là que le thé vert devient notre meilleur allié.

Profitez des bienfaits du thé vert sencha

Les feuilles de thé vert sencha, après la cueillette, sont soumises à une forte chaleur. Cette étape permet de stopper leur oxydation. On obtient alors des feuilles de thé non oxydées qui conservent ainsi la quasi-totalité des antioxydants présents dans le thé. Notamment de l’épigallo-catéchine-gallate (ou EGCG) aux bienfaits sur l’organisme et plus particulièrement sur les articulations. En effet, l’EGCG contribuerait à jouer un rôle inhibiteur sur les radicaux libres.

Misez sur les plantes alliées  des articulations 

Le curcuma

Le curcuma, et plus spécifiquement son rhizome, est réputé depuis des siècles en Inde et utilisé traditionnellement contre les raideurs ou les gênes articulaires. Il contient une substance, la curcumine, aux puissantes propriétés anti-oxydantes qui aident à contrer les dommages cellulaires et à s’opposer aux radicaux libres responsables des sensations de douleurs. En cas de raideurs articulaires, ne vous en privez pas, notamment associé au thé vert sencha !

La reine des prés

Sa richesse en flavonoïdes antioxydants en fait une plante idéale aux propriétés calmantes.

Mettez les minéraux au menu

Dans votre assiette des céréales complètes et des légumes pour faire le plein de silicium, un minéral impliqué dans la synthèse du tissu conjonctif et du collagène.

Faites aussi la part belle aux aliments riches en calcium, essentiel pour des os en pleine santé ! On en trouve dans les végétaux (choux, cassis), les graines (sésame, amande, cumin…) et les produits laitiers.

Faites le plein de vitamines

Pour avoir votre quota de vitamine D, ne faites pas l’impasse sur les produits de la mer, les œufs et le fromage. Cette « vitamine du soleil », est incontournable pour préserver le capital osseux.

Capitale également pour la santé de vos articulations : la vitamine C. Elle combat la dégradation oxydative du cartilage et favorise la synthèse du collagène, un constituant essentiel. On en trouve à foison dans les fruits et légumes verts.

N’oubliez pas de grignoter une petite poignée de noix, amandes ou graines de tournesol. Elles sont riches en vitamine E, qui agit sur les douleurs articulaires. Autre source de vitamine E : les céréales complètes ou les légumes (épinards et patates douces entre autres).

Hydratez-vous

Pièce maîtresse de l’articulation, le cartilage est constitué à 75% d’eau. Restez suffisamment hydraté pour qu’il puisse jouer activement son rôle d’amortisseur.

Gardez un œil sur la balance

L’excès pondéral est un facteur aggravant en cas de douleurs articulaires. De plus, le surpoids endommage la matrice cartilagineuse, sans parler de son effet sur les ligaments. A chaque pas, votre genou supporte une charge quatre fois plus élevée que celle du poids du corps. Ainsi, si vous pesez 50 kg, il supporte 200 kg !

Enfin, pour retrouver un meilleur confort au niveau des articulations, pratiquez une activité physique régulière et comme la marche ou la natation, et modifiez votre régime alimentaire en adoptant une alimentation saine, variée et équilibrée.