Guide du thé

Récoltes d’automne, des thés grands crus méconnus

Récoltes d’automne, des thés grands crus méconnus

Contrairement aux idées reçues, la cueillette du thé a lieu plusieurs fois par an. Pour un même jardin de thé, la récolte d’automne donnera un thé aux qualités organoleptiques différentes d’un thé issu de la récolte du printemps. Découvrons ensemble des grands crus d’Automne d’exception qui n’ont rien à envier aux fameux thés First Flush.

 

Culture du thé : plusieurs récoltes par an !

Le rythme de cueillette du thé dépend essentiellement de la latitude des jardins. Pour les latitudes supérieures à 16°N (Chine, Japon, nord de l’Inde), les théiers entrent en période de dormance en hiver. La récolte est alors interrompue car les théiers fonctionnent au ralenti entre la fin de l’automne et la fin de l’hiver. La récolte reprend au printemps, et donne ce qu’on appelle les thés First Flush.

Pour les régions plus proches de l’équateur (Sri Lanka par exemple), la cueillette du thé peut avoir lieu toute l’année sans interruption, mais celle du printemps reste la plus attendue.

First Flush et Crus d’automne, des différences organoleptiques

Les thés First Flush (littéralement « première récolte ») sont très attendus, notamment en Chine et au Japon. Au printemps, les théiers sortent de leur période de dormance, et ils produisent alors certains composés aromatiques particuliers (acides aminés). Ces thés de printemps sont vifs et d’une grande complexité aromatique.

Cependant, certains thés issus des récoltes d’automne ne sont pas en reste. Avec des notes plus charpentées et parfois fruitées muscat, les crus d’automne sont eux aussi recherchés par les amateurs de thé.

Au Japon, cette récolte s’appelle le « Yoban-Cha ». A la fin de la récolte d’automne, une taille légère est pratiquée sur le théier avant d’entrer en période de dormance.

Enfin, il est important de spécifier que la complexité aromatique du thé dépend non seulement de la période de récolte mais aussi de la méthode de cueillette du thé. La cueillette du thé fine ou impériale permet d’obtenir des thés d’une grande qualité quelle que soit la période de récolte.

Des thés grand crus d’automnes très réputés

L’automne donne naissance à des thés d’exception comme le thé Noir Darjeeling Grand Cru qui se distingue par des arômes plus charpentés que ceux de la récolte de printemps, et des notes légèrement épicées, fruitées muscat. Ce thé aux feuilles sombres, fines et torsadées offre une liqueur ambrée, très appréciée des amateurs de Darjeeling.

Autre thé d’automne très recherché, le Perle de Jade au Jasmin. Il s’agit d’un thé vert perlé duveteux et argenté issu de la province du Fujian en Chine. Il développe en bouche des notes douces vanillées et des parfums de jasmin avec une pointe de châtaigne. Fleuri et végétal, ce thé ravit les amateurs de grands thés verts.

On trouve aussi des grands Crus d’automne au Japon et le thé vert Bancha Hojicha en fait partie. Sa particularité réside dans le fait que les feuilles matures sont récoltées en automne puis elles sont grillées. Cette technique permet d’obtenir un thé d’une grande rondeur en bouche et aux notes boisées de cèdre et douces vanillées.

Les produits associés à cet article :

Thé Noir Darjeeling

Thé Noir Darjeeling

Un Grand Cru d'automne mythique !

15,90 € 13,50 €

Lire aussi sur le même thème

produits certifiés agriculture biologique Produits certifiés Agriculture Biologique produits certifiés agriculture biologique
Paiment en ligne sécurisé Paiment en ligne sécurisé
Livraison rapide Livraison rapide
Service clients Service clients : 01 48 04 54 07
Votre offre courrier
Vous avez reçu un code personnel
Nous suivre
Sur les réseaux sociaux
Inscrivez-vous à la Newsletter
Pour recevoir nos offres, promotions...

Utilisation des cookies : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.