Guide du thé

Les bienfaits des tisanes pour la digestion

Les bienfaits des tisanes pour la digestion

Pour une bonne digestion on peut profiter des bienfaits des plantes et des épices en tisanes. Découvrez les meilleures plantes et mélanges de plantes pour bien digérer et lutter contre l’inconfort digestif.

 

Zoom sur la digestion

Qu’est-ce que la digestion ?

Le processus de digestion permet à l’organisme de transformer la nourriture avalée en petits éléments nutritifs pouvant passer dans la circulation sanguine et atteindre les cellules de l’organisme pour leur permettre de fonctionner. Ce qui n’a pas été absorbé est éliminé sous forme de selles. 

24 à 48heures sont nécessaires pour digérer totalement les aliments.

 

Quels sont les différents organes de la digestion ?

Les enzymes salivaires présentes dans la bouche commencent la dégradation de la nourriture. Puis après avoir été mastiquée, le bol alimentaire dégluti passe dans l’œsophage et arrive dans l’estomac. A son niveau il est malaxé et broyé puis décomposé durant trois heures, grâce à l’action de l’acide chlorhydrique et d’une enzyme, la pepsine, en un chyme qui est propulsé dans l’intestin grêle. Il est composé de trois parties : le duodénum, le jéjunum et l’iléum. Dans le duodénum, la bile permet la digestion des graisses tandis que les enzymes pancréatiques digèrent graisses, protéines et sucres et les transforment en nutriments. En parallèle, ces nutriments sont absorbés par les villosités de la paroi intestinale et passent dans le sang pour servir de « carburant » aux cellules de l’organisme. Au niveau du colon, l’eau est réabsorbée et les matières déshydratées sont évacuées sous forme de selles.

 

À quoi sont dus les désagréments digestifs ? 

Repas pris à la va-vite, nourriture trop grasse ou trop copieuse, excès d’alcool, insuffisance de fibres, stress… peuvent entraîner de l’inconfort digestif. Il peut se manifester par des brûlures d’estomac, une sensation de ballonnement ou de pesanteur, des flatulences, des nausées ou des troubles du transit intestinal. 

 

Tisanes et digestion

Les tisanes pour digérer, les meilleures alliées de la digestion

L’usage des tisanes de plantes digestives existe depuis des siècles. Riches en principes actifs, les plantes et les épices agissent bénéfiquement sur les différentes étapes de la digestion. Elles sont une aide précieuse en cas de désagrément digestif. On peut utiliser les plantes en tisanes monoplantes ou les associer pour renforcer leurs vertus.

 

  • La cardamome (Eletteria cardamomum)

C’est l’épice reine de la médecine ayurvédique indienne. On utilise cette épice très parfumée, de la famille des zingibéracées, pour ses propriétés sur les petits désagréments digestifs transitoires comme les aigreurs d’estomac. A boire en infusion : une cuillère à café de graines de cardamome réduites en poudre dans de l’eau frémissante. Laisser infuser pendant dix minutes. Filtrer. 

  • La réglisse (Glycyrrhiza glabra) :

La racine de réglisse est connue pour ses vertus réparatrices et protectrices sur la muqueuse de l’estomac et de l’œsophage. Riche en coumarines, isoflavones et des saponosides elle apaise les irritations et soutient la formation du mucus, qui protège la paroi de l’estomac de l’acidité gastrique. En décoction : 1 c à café de racine par tasse, laisser 10 min puis filtrer. Déconseillé en cas d’hypertension.

 

  • La menthe poivrée (Mentha piperita) :

Ses feuilles parfumées stimulent les digestions paresseuses et boostent la sécrétion de bile, indispensable pour digérer les graisses. On les consomme sous forme de tisane pour soulager les digestions difficiles. Faire infuser 10 minutes 3 à 6 g de feuilles par jour (soit une cuillerée à soupe pour 150 ml d’eau).

 

Pour apaiser les ballonnements :

  • L’anis vert (Pimpinella anisum :

Cette petite plante herbacée est la plante incontournable des repas trop lourds. Elle est utilisée depuis l’Antiquité pour ses propriétés digestives. Ses graines donnent une tisane qui aide à combattre les gaz et stimule le travail des organes digestifs. Laisser infuser 3 g de graines séchées dans 150 ml d’eau bouillante. Boire une tasse 30 minutes avant le repas.

 

  • La coriandre (Coriandrum sativum) : 

Les graines de cette plante aromatique riche en antioxydants (acides phénoliques et de flavonoïdes) permettent d’éviter les fermentations intestinales. En tisane, les graines combattent les ballonnements et luttent contre les digestions paresseuses. Laisser infuser une cuillerée à soupe de feuilles séchées dans une tasse d’eau.

 

Les tisanes pour les digestions difficiles : 

  • La boldo (Peumus boldus) :

Les feuilles de cette plante d’Amérique du sud sont riches Ses feuilles sont riches en antioxydants principalement des alcaloïdes (boldine) et des flavonoïdes qui facilitent la digestion et soulagent les douleurs digestives. On l’emploi en infusion : 1 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau en laissant infuser entre 7 et 10 minutes. Pas plus de 3 g de boldo par jour, et 4 semaines de cure maximum. Déconseillé en cas de calculs biliaires et pendant la grossesse.

  • Le Fenouil (Foeniculum vulgare) :

Le fenouil ou aneth doux, reconnu depuis des siècles pour stimuler la digestion et pour ses vertus anti-ballonnements. On consomme ses graines sous forme de tisane à boire entre les repas : 1 à 3 g de graines dans 150 ml d’eau bouillante pendant 10 min. 2 à 3 tasses par jour. 

 

  • La mélisse (Melissa officinalis) : 

Plante de la famille des labiées, la mélisse favorise le bien-être digestif. Elle a des vertus sur les crampes d’estomac ou les spasmes intestinaux et digestifs dus au stress. En tisane, les fleurs de mélisse (partie aérienne) favorisent la sécrétion de bile et apaisent les ballonnements. Elles favorisent l’évacuation des gaz qui ralentissent le transit.

  • La camomille romaine (Chamaemelum nobile) :

Cette plante de la famille des Astéracées contient des flavonoïdes substances anti-inflammatoires et antioxydantes. On l’utilise en tisane contre les brûlures d’estomac, en cas d’indigestion et de spasmes. Mettre 5 à 10 capitules dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser dix minutes. A boire avant chaque repas.

 

Pour soutenir le transit  

  • La guimauve (Althaea officinalis) :

Les racines de guimauve, renferment des mucilages qui protègent et adoucissent la paroi intestinale. La racine de guimauve favorise l’évacuation des selles et un bon transit. Utilisées en tisane après macération à froid, les racines de guimauve améliorent le confort digestif et aident à réguler le transit en douceur.

 

  • L’artichaut (Cynara scolymus L) : 

Les feuilles de cette plante sont riches en flavonoïdes ; acides phénols et lactones sesquiterpéniques. Elles sont reconnues traditionnellement pour stimuler la production de bile et faciliter son évacuation. On utilise les feuilles en décoction. 1 c à s. de feuilles coupées par tasse laisser 2 minutes puis filtrer. Attention au gout amer !

 

  • Le romarin (Rosmarinus officinalis) :

Cette plante méditerranéenne aromatique est connue pour ses bienfaits hépatoprotecteurs et digestifs. On utilise les feuilles séchées de romarin en infusion : mettre environ 2 g de feuilles de romarin séchées dans 150 ml d’eau bouillante, laisser infuser 10 min. Boire 2 ou 3 tasses par jour.

 

Quelle association de plantes privilégier dans ses tisanes digestion ?

De nombreuses plantes sont intéressantes en tisanes pour favoriser une bonne digestion. Afin de proposer un mélange de plantes efficaces pour la digestion, les thés de la Pagode ont développé la tisane « Yin & Yang Digest » dans laquelle ils ont associé les meilleures plantes venues d’Asie réputées pour leurs bienfaits digestifs : la badiane, la cardamome, les graines de coriandre et d’anis vert. Outre ses vertus, cette infusion de plantes pour digérer a une saveur délicate et parfumée. 

Pour apaiser les petits soucis digestifs, rien de tel qu’une tisane ! À déguster aussi après le repas du soir car elles ne contiennent pas de caféine..