Guide du thé

Ménopause : plantes et tisanes

Ménopause : plantes et tisanes

Incontournable dans la vie d’une femme, la ménopause s’accompagne souvent de petits désagréments. Ce n’est pas une fatalité !  Pour lutter contre les perturbations de la ménopause vous pouvez profiter du coup de pouce des tisanes de plantes.

 

Zoom sur la ménopause

  • Qu’est-ce que la ménopause ?

On parle de ménopause lorsqu’une femme n’a plus ses règles depuis un an. Cet arrêt des menstruations dues à l’arrêt des sécrétions ovariennes concerne près de 400000 femmes par an en France. Contrairement à une idée répandue, la ménopause est variable et ne survient pas pile à la cinquantaine : chez 10 à 15% des femmes elle se manifeste avant 45 ans, chez la moitié avant 50 ans et globalement  chez 90% des femmes entre 45 et 55 ans. L’arrêt définitif des saignements est programmé par la génétique, mais certains facteurs peuvent jouer comme la consommation de tabac qui avance d’environ deux ans l’âge moyen.

  • Quels sont les signes de la ménopause ?

Ce cap qui clôt la vie génitale des femmes n’arrive pas de manière brutale. Il est annoncé par une période  de fluctuations  hormonales, la péri ménopause ou pré-ménopause  qui dure deux à quatre ans.  La préménopause  est marquée par  la diminution de la production des hormones féminines, progestérone d’abord puis œstrogènes. Ces changements hormonaux entrainent des conséquences tant  physiques qu’émotionnelles:

  • un raccourcissement de la durée du cycle menstruel accompagné de petits signes comme les seins gonflés, de la rétention d’eau, une énergie en berne, des sensations de ballonnements au niveau abdominal, une humeur changeante, de l’irritabilité  et les fameuses bouffées de chaleur qui touchent entre 50  et 80% des femmes à cette période. Les femmes autour de la ménopause éprouvent aussi de sueurs nocturnes et se plaignent fréquemment de douleurs articulaires.

 

  • un espacement des règles qui peuvent être plus abondantes. La baisse d’œstrogène peut influencer sur la qualité du sommeil, le moral, la peau et les cheveux et les muqueuses avec la survenue d’une sècheresse vaginale et d’une baisse de la libido. La silhouette peut aussi subir des changements avec une redistribution des graisses autour du ventre et la survenue de quelques kilos supplémentaires sur la balance.

 

La carence hormonale influe  aussi à d’autres niveaux :

  • sur les os. 25% des femmes après la ménopause présentent une perte osseuse appelée  ostéoporose.
  • Sur la santé cardiovasculaire avec le développement d’athérosclérose
  • Sur la glycémie avec augmentation de la résistance à l’insuline

 

Les plantes et tisanes, une solution naturelle pour bien vivre sa ménopause

  • La sauge contre les bouffées de chaleur

La sauge (Salvia officinalis) et la sauge sclarée (Salvia sclarea) du latin salvare qui signifie « soigner »sont  des plantes médicinales de la famille des Lamiaceae utilisées  pour leurs bienfaits, depuis l’Antiquité. Les propriétés des feuilles de sauges sont utilisées en tisane  pour combattre les bouffées de chaleur  et réguler les sueurs nocturnes. Retrouvez cette plante dans notre infusion ménopause Equilibre du Lotus.

 

  • L’aubépine, la plante alliée de vos nuits à la ménopause

L’aubépine (Crataegus laevigata) est un arbuste épineux aux jolies  fleurs blanches rosées de la famille des rosacées. Les feuilles, les fleurs et les fruits sont riches en flavonoïdes et des proanthocyanidines. Ces substances lui confèrent des effets positifs sur le cœur et sur la nervosité ou l’anxiété. Autre atout de l’aubépine, elle facilite l’endormissement et aide à trouver un meilleur le sommeil en réduisant l’agitation.

En pratique : on utilise ses fleurs sèches en infusion à raison d’une à deux cuillerées à café dans une tasse d’eau bouillante. A boire jusqu’à quatre fois par jour.

 

  • Les feuilles de framboisier contre l’inconfort de la ménopause

On connait ses fruits rouges  mais le framboisier « Rubus idaeus L » possède aussi  d’autres atouts  appréciés lors de la ménopause. Les feuilles de framboisier en tisane régularisent les saignements  menstruels irréguliers de la période pré ménopausiques.

En pratique : mettre 1 cuillère à soupe de feuilles de framboisier par tasse. Placer les feuilles dans une casserole d’eau froide. Au frémissement de l’eau, stopper la cuisson. Laisser infuser 10 minutes puis filtrer.

 

  • Le curcuma  l’épice phare après 50 ans

Le curcuma ou « safran des Indes » est une épice jaune-orangée issu du rhizome de la plante. Epice clé des caris indiens, le curcuma possède de nombreux bienfaits  sur la santé. Sa racine est riche en pigments polyphénoliques aux vertus antioxydantes. C’est une épice phare pour la préménopause car il contribue à préserver la santé des articulations et des os.

En pratique : laisser infuser une cuillérée à café de poudre de curcuma (3 grammes environ) dans une tasse d’eau bouillante durant 10 à 15 mn. Boire une ou deux tasse par jour.

 

  • Le honeybush l’infusion africaine amie de la ménopause

Le honeybush est une tisane, sans caféine, qui se prépare avec les feuilles de Cyclopia un arbuste d’Afrique du Sud. Ses fleurs jaunes, ont une odeur de miel, d’où son nom de «  buisson à miel ». Les feuilles de Cyclopia sont  riches en composés polyphénoliques aux propriétés antioxydantes, en vitamine C, magnésium, zinc,  fer, manganèse, et potassium. Bonus, le honeybush apaise les désagréments de la ménopause.

 

On peut déguster les tisanes de plantes qui soulagent les petits ennuis de la ménopause seules ou les associer pour davantage de bénéfices. Choisissez des plantes bio pour éviter pesticides et résidus chimiques. Notre solution clé en main : l’infusion forale Equilibre du Lotus. Cette infusion est une synergie efficaces de 4 plantes favorisant le bien-être à la ménopause.