Guide du thé

Thés aromatisés, fruités : fabrication, arômes, quelles sont leurs spécificités ?

Thés aromatisés, fruités : fabrication, arômes, quelles sont leurs spécificités ?

Earl Grey, menthe, fruits rouges, agrumes, caramel, fruits exotiques… Aujourd’hui, la grande majorité des thés fruités ou gourmands sont des thés aromatisés. Découvrez l’histoire de ces thés iconiques : de leur origine, aux différentes techniques d’aromatisation, on vous explique l’intérêt d’utiliser des arômes !

 

L’origine des thés aromatisés

Les thés parfumés, aux prémices des thés aromatisés

Les thés parfumés, ancêtres des thés aromatisés, sont nés au cœur de la Chine entre 960 et 1279. Ils sont issus d’une tradition asiatique qui consistait à parfumer le thé avec des fleurs fraîches. Le thé parfumé le plus connu et le plus répandu (et encore aujourd’hui) est le thé au jasmin. Il existe aussi d’autres thés parfumés : rose, lotus, magnolia, chrysanthème.

La technique pour parfumer les thés est relativement simple. Une fois que les fleurs sélectionnées (par exemple de jasmin) sont entièrement ouvertes, on les mélange aux feuilles fraîches de thé en les superposant sur plusieurs couches. Ainsi laissées en contact pendant une nuit entière et brassées régulièrement, les molécules odorantes des fleurs de jasmin vont peu à peu venir imprégner les feuilles de thé. Les fleurs sont ensuite enlevées à la main (pour éviter l’amertume) et on renouvèle l’opération jusqu’à 7 fois !

Ainsi, un thé parfumé est obtenu par simple mise en contact des feuilles de thé avec des fleurs ou des épices dégageant des molécules odorantes. Aucun ajout n’est réalisé.

 

 

La création des thés aromatisés

Par définition, un thé aromatisé est un thé auquel on a ajouté une substance aromatique, un arôme. Un thé parfumé, lui, est seulement mis au contact d’ingrédients ayant une puissance aromatique.

La fabrication des premiers thés aromatisés s’est développée au 18ème siècle en Europe, avec la création du très célèbre thé Earl Grey. En effet, parfumer les thés limitait les combinaisons possibles aux seules fleurs et épices suffisamment aromatiques. Avec le développement de l’aromatisation, la création de nouvelles références fut rendue possible : fruits, fleurs, épices…

Ainsi, le thé noir Earl Grey fut aromatisé à partir d’une huile essentielle de bergamote.

Aujourd’hui, le thé se veut gourmand, grâce à d’infinies possibilités d’aromatisation, des plus simples (thé vanille, orange, cannelle, gingembre, citron) au plus complexes (thé vert fruits rouges, thé noir caramel, association fruits et fleurs, biscuits, mélange de Noël).

 

Techniques d’aromatisation

Qu’est-ce qu’un arôme ?

Un arôme est un produit « utilisé pour améliorer ou modifier l’odeur et/ou le goût des aliments pour le bénéfice du consommateur ». Un arôme est composé d’une partie non aromatisante, le support, et d’une partie aromatisante.

Pour aromatiser un thé, la technique est très souvent la même : les arômes sélectionnés sont pulvérisés sur les feuilles de thé, qui sont dotées de grandes capacités d’absorption. Le thé aromatisé est ainsi obtenu.

Arômes de synthèse, arômes naturels et arômes biologiques

  • Les arômes artificiels ou de synthèse

Un arôme artificiel est un arôme qui a été totalement ou partiellement synthétisé de façon chimique. Ce n’est donc pas un arôme obtenu de sources naturelles. Il donne le même goût que la molécule naturelle s’il s’agit d’un identique au naturel. Il peut aussi s’agir d’un assemblage d’une multitude d’arômes qui, associés, donneront un résultat proche du naturel.

Le premier arôme à avoir été synthétisé est la vanille.

A noter, un arôme artificiel est sans danger pour la santé.

  • Les arômes naturels

Un arôme naturel correspond à un arôme dont la partie aromatisante est entièrement issue d’une matière première qui existe dans la nature. Plusieurs sources peuvent être à la base de l’extraction des substances aromatisantes naturelles : les huiles essentielles, les extraits, les essences des fruits, fleurs ou épices.

Les Thés de la Pagode® se limitent à l’utilisation d’arômes naturels dans la fabrication des recettes aromatisés, quand cela est nécessaire.

  • Les arômes biologiques

Un arôme biologique est un arôme naturel biologique : c’est un arôme naturel composé d’au moins 95 % d’ingrédients d’origine agricole conformes aux standards de l’agriculture biologique. Sa partie aromatisante doit, elle, être exclusivement d’origine agricole et elle-même composée d’au moins 95 % d’ingrédients d’origine biologique. Seuls certains supports d’arômes sont utilisables pour les arômes biologiques.

Le marché des arômes naturels biologiques est assez restreint (bien qu’il tende à se développer) et tous les arômes naturels ne peuvent pas être obtenus en version biologique.

A noter également, les arômes biologiques sont souvent moins prononcés que les arômes naturels. Il en faut donc une quantité bien plus importante pour un résultat équivalent.

Autres techniques d’aromatisation

Aromatisation par mélange

Il existe une autre technique d’aromatisation, celle du mélange. En effet, on peut ajouter des morceaux de fruits séchés, de plantes aromatiques ou d’épices directement au thé. Lors de l’infusion dans l’eau chaude, leurs arômes vont diffuser dans l’eau et ainsi parfumer la boisson. On pense notamment au thé à la cannelle par exemple, ou au « chaï », un thé noir mélangé à une sélection d’épices chaudes (cannelle, cardamome, clou de girofle, poivre noir…), qui présente une boisson riche en goût.

Cette technique est favorisée par les Thés de la Pagode®, notamment pour les mélanges épicés. Cependant, la plupart des fruits possèdent des arômes qui ne diffusent pas dans l’eau. Leurs saveurs ne sont pas hydrosolubles et entraînent l’utilisation d’arômes naturels. C’est notamment le cas du thé aux fruits rouges puisque la majorité des fruits rouges, même séchés, ne sont pas assez riches en arômes.

 

Le cas des huiles essentielles

L’utilisation d’huiles essentielles pour aromatiser un thé n’est pas recommandée. En effet, les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l’eau : elles sont hydrophobes. Aussi, elles ne vont pas diffuser dans l’eau. Par contre, elles vont entraîner une odeur agréable, puisqu’elles sont solubles dans la vapeur.

Enfin, il est conseillé de ne pas les ingérer puisqu’elles peuvent être irritantes, surtout pour la muqueuse buccale.

 

Des thés fruités aux fruits rouges, aux agrumes ou aux fruits exotiques, aux thés gourmands au caramel, à la cannelle ou à la vanille, profitez de toutes leurs délicieuses saveurs !

Les produits associés à cet article :

Thé Vert Earl Grey 100g

Thé Vert Earl Grey 100g

La déclinaison irrésistible du grand classique anglais

8,25 €
Thé Noir Caramel 100g

Thé Noir Caramel 100g

Le plus gourmand des thés noirs aux notes crémeuses de toffee

7,90 €
Thé Vert Fruits Rouges 100g

Thé Vert Fruits Rouges 100g

Le thé fruité idéal, chaud ou glacé, pour un moment de farniente !

7,55 €

Lire aussi sur le même thème

produits certifiés agriculture biologique Produits certifiés Agriculture Biologique produits certifiés agriculture biologique
Service clients Service clients : 01 48 04 54 07
Votre offre courrier
Vous avez reçu un code personnel
Nous suivre
Sur les réseaux sociaux
Inscrivez-vous à la Newsletter
Pour recevoir nos offres, promotions...

Utilisation des cookies uu : En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites. Pour plus d’informations cliquez ici.