Guide du thé

Les 6 bienfaits ancestraux du thé

Les 6 bienfaits ancestraux du thé

Les feuilles du théier Camellia sinensis occupent depuis des millénaires une place de choix dans la pharmacopée traditionnelle chinoise pour leurs vertus sur le bien-être. Il existe d’ailleurs un proverbe chinois bien connu affirmant « Un peu de thé tous les jours éloigne le médecin pour toujours ». Découvrez les bienfaits du thé, cette plante ancestrale aux saveurs subtiles et aux vertus parfois insoupçonnées

 

1. Le thé soutient l’éveil de l’esprit

Les moines bouddhistes ne n’y sont pas trompés. Ils profitent des bienfaits du thé depuis des siècles, au cours de leurs séances de médiation, pour se tenir éveillés tout en préservant leur sérénité. Le thé est en effet la boisson idéale pour aider à combattre la fatigue. Si le café procure un effet coup de fouet, la théine (il s’agit en réalité de la même molécule que la caféine) ne passe pas aussi rapidement dans le sang. Cette différence est due aux tanins du thé qui ralentissent l’assimilation de la théine par l’organisme. Par conséquent, l’effet revitalisant est moins intense, mais il dure plus longtemps car il s’étale dans le temps : 3 à 6 heures environ.

 

2. Le thé favorise la digestion

Les populations du Yunnan et du Tibet sont habituées à des hivers qui comptent parmi les plus rigoureux au monde. Pour survivre à ce climat extrême, elles se nourrissaient auparavant de viande de yack séchée et de beurre rance (ajouté à même le thé selon la recette tibétaine traditionnelle !). Les villageois accompagnaient les repas de thé pu-ehr, reconnu pour ses propriétés digestives et surtout son rôle d’aide dans l’absorption des graisses. De nos jours, on apprécie encore un thé pu-ehr après un repas copieux pour et favoriser une digestion légère ! Les polyphénols et les théaflavines qu’il contient participent à la diminution de l’absorption les lipides dans l’intestin, et facilitent donc la digestion.

 

3. Le thé contribue au maintien du taux de cholestérol

On le consomme en Chine depuis des centaines d’années pour ses qualités. Les bienfaits du thé pu-erh s’expliquent par sa richesse en polyphénols, et notamment en théaflavines, des antioxydants qui aident à diminuer l’absorption intestinale des graisses. Grâce à eux, le thé pu-erh joue un rôle vertueux sur le taux de cholestérol sanguin, ce que les populations du Yunnan avaient constaté de façon empirique il y a bien longtemps.

 

4. Le thé intervient dans le maintien des défenses naturelles

Dans les textes chinois sur les plantes, les feuilles du théier sont décrites comme indispensables pour se maintenir en bonne santé. Le thé est ainsi depuis toujours très apprécié durant l’hiver ou aux changements de saison, lorsque nous sommes plus sensibles aux attaques bactériennes ou virales. Le thé blanc en particulier contient de précieuses épigallocatéchines, des antioxydants qui aident à mieux résister aux virus, et à renforcer les défenses naturelles en venant renforcer les cellules de l’immunité.

 

5. Le thé aide à améliorer le confort articulaire

En Asie, on consomme du thé depuis des millénaires pour ses vertus exceptionnelles sur la souplesse des articulations. Grâce à une technique de fabrication qui stoppe l’oxydation des feuilles après leur cueillette, le thé vert offre ainsi une grande concentration en catéchines, et notamment en épigallo-catéchines-gallates (EGCG), qui aident à combattre les radicaux libres. Or ces derniers sont responsables du vieillissement cellulaire, qui met les articulations à rude épreuve. Boire du thé vert contribuerait donc à retrouver souplesse et légèreté dans les mouvements.

 

6. Le thé apaise le corps et l’esprit

La pharmacopée chinoise conseille le thé wulong pour ses vertus apaisantes depuis des décennies. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le thé aide aussi de se relaxer ! Rien de tel après une journée de travail, ou pour dénouer les tensions. Cet effet bénéfique est dû à la présence de L-théanine, un acide aminé présent naturellement dans le thé, et réputé pour son action positive sur la relaxation.

 

On ne cesse de (re)-découvrir les multiples bienfaits du thé, mais pour les retrouver dans notre tasse, encore faut-il veiller à bien respecter la table d’infusion de chaque thé, et les consommer nature, sans y ajouter ni sucre, ni lait, ni citron.